À propos de nous

Mission, vision, valeurs et historique

Suicide Action Montréal a pour mission de prévenir le suicide et ses impacts en assurant l’accès à des services de qualité aux personnes suicidaires, à leur entourage et aux intervenants qui les côtoient. De plus, SAM mise sur l’engagement et le développement des compétences des individus et des organisations de la communauté.

 

L’AVENIR

L’engagement de nos employés et de nos bénévoles s’inscrit dans une démarche continue d’adaptation de nos services pour répondre à l’évolution des besoins de la population et des connaissances scientifiques en matière de prévention du suicide.

Nous entendons poursuivre nos efforts par rapport aux collaborations avec les chercheurs et à l’élaboration de projets novateurs avec nos partenaires.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’une planification stratégique pour laquelle un plan d’action détermine le travail à accomplir.

Le vieillissement de la population, les mouvements migratoires ainsi que le développement accéléré des technologies de l’information sont des tendances lourdes dans la société québécoise.

Elles sont susceptibles dans les prochaines années d’influencer de manière significative les besoins à satisfaire et la façon d’y répondre.

Nos valeurs s’incarnent dans nos façons d’être et de faire auprès autant des personnes
aidées que des partenaires. Nos valeurs ont dans leur évocation un fort potentiel d’engagement
et de mobilisation. Nos valeurs sont les suivantes :

  • Protection de la vie. Toute personne a droit à la vie et au secours. La personne
    suicidaire ressent une détresse, une ambivalence et un sentiment d’impasse desquels
    un espoir peut renaître.
  • Respect de la personne. Tout être humain doit être apprécié pour ce qu’il est en
    toute dignité afin qu’il puisse se sentir légitimé et soulagé de partager sa souffrance
    et de travailler en faveur de la vie.
  • Engagement. Toute personne peut s’engager à faire des choix en faveur de la vie,
    puisqu’elle possède en elle des capacités et des forces. Dans cet esprit, les gens qui
    aident une personne souffrante s’engagent à créer un contexte favorable pour rechercher
    avec elle des sources de satisfaction, de fierté et d’espoir.

Ces valeurs donnent un sens profond au travail de nos employés et de nos bénévoles.
Elles leur servent de guides et d’inspiration dans l’accomplissement de notre mission. Ces
valeurs sont en harmonie avec notre code d’éthique (Suicide Action Montréal, 2004) et les
lois en vigueur au Québec, ce qui nous permet d’assurer un haut niveau de qualité de nos
services.

Suicide Action Montréal (SAM) amorçait ses activités en 1984 grâce à quelques partenaires regroupés autour d’une table de concertation dédiée la prévention du suicide.

Dès sa mise sur pied, SAM a spécifiquement privilégié l’intervention téléphonique destinée aux personnes en crise suicidaire. L’action bénévole était déjà et restera par la suite le pivot de cette initiative. En 35 ans, SAM a formé plus de 3350 bénévoles et leur engagement s’échelonne parfois sur des années.

Depuis ses débuts, SAM a répondu à plus de 600 000 appels de personnes soit suicidaires, soit proches d’une personne suicidaire, soit endeuillées par suicide, soit intervenants.

L’organisme a également reçu plusieurs distinctions honorifiques. En 2002, une mention de l’Association des Centres Jeunesse du Québec lui était décernée à titre de finaliste pour le «Projet d’intervention concerté sur les suicides chez les jeunes qui vivent des graves difficultés sociales et affectives ». En 2003, dans la catégorie Impact sur la communauté, le Ministère de la Santé et des Services sociaux lui attribuait un Prix d’excellence pour le « Projet de recherche orienté vers le soutien des hommes suicidaires et leur entourage » (PROSHSE). En 2004, SAM se voyait attribuer le Prix d’excellence des Centres de crise de l’American Association of Suicidology (AAS) en raison de son expertise dans le domaine de la prévention du suicide notamment pour son « Service de parrainage des proches d’hommes haut risque suicidaire ». En 2005, l’Ordre des psychologues du Québec confirmait l’excellence des services de SAM en lui décernant le Prix de la santé et du bien-être psychologique.

Avec le temps, l’expérience et les recherches sur le sujet, les employés et les bénévoles de SAM ont en effet développé une expertise reconnue par plusieurs autres services d’intervention auprès de la même clientèle. Si les compétences de l’organisme n’ont cessé de croître, c’est surtout en raison de la qualité d’engagement que déploie cette grande équipe.

SAM a 35 ans et poursuit résolument sa mission humanitaire auprès des personnes en détresse dans notre société.

Rapport annuel 2017-2018

Les États financiers vérifiés au 31 mars 2018

Rapport annuel 2016-2017

États financiers vérifiés au 31 mars 2017

 

Rapport annuel 2015-2016

Nos clientèles prioritaires

Les services de SAM s’adressent aux personnes suicidaires, à leurs proches, aux personnes endeuillées par suicide et aux intervenants de la communauté.

Nous savons que certaines personnes sont plus à risque de se suicider, particulièrement
les hommes en situation de vulnérabilité, c’est pourquoi nous nous préoccupons de les
joindre de façon précoce et proactive.

Une priorité est donnée lorsque la personne:

  • a planifié un geste suicidaire ou fait des préparatifs en vue d’un tel geste;
  • a déjà fait une tentative de suicide;
  • montre des signes de grand désespoir;
  • consomme de façon excessive de l’alcool et/ou des drogues ;
  • a des comportements impulsifs ;
  • est seule et s’isole de plus en plus ;
  • se laisse aller: ne dort plus, ne mange plus, ne va plus à ses rendez-vous, ne prend
    plus ses médicaments.

Dans cette optique, nous visons l’adaptation et l’amélioration continues de nos services, à
la lumière des données probantes, afin d’offrir des services qui tiennent compte des réalités
particulières des clientèles à haut risque de suicide et de leur entourage.

Nous favorisons également des alliances avec les diverses communautés culturelles afin de
considérer leurs spécificités face à la problématique du suicide et d’ajuster nos interventions.

Le choix de nos approches cliniques découle des connaissances acquises en prévention du suicide, avec sa complexité et son caractère multidimensionnel et multifactoriel. Elles s’appuient également sur les données de la recherche relatives aux bonnes pratiques.

Nos approches cliniques

SAM travaille dans un cadre systémique qui tient compte de l’ensemble des déterminants,
des manifestations et des répercussions du comportement suicidaire ainsi que des particularités individuelles et culturelles des personnes. Cette approche tient compte de l’interaction qu’une personne a avec ses proches dans un milieu donné. Dans ce contexte, le
changement d’un élément du système est susceptible de faire changer d’autres éléments du système.

Ainsi, nous travaillons à prévenir le suicide en intervenant directement auprès de la personne à risque et de ses proches, sachant qu’aider ces derniers peut avoir un impact positif sur la personne suicidaire.

L’approche systémique nous amène aussi à mobiliser différents partenaires de la communauté.

Ce travail de réseautage contribue à resserrer le filet de sécurité autour de la personne suicidaire et à accroître les possibilités de prévenir le suicide dans la population.

L’approche orientée vers les solutions permet d’agir à court terme en vue de susciter l’espoir
d’un futur meilleur chez des personnes suicidaires. Cette approche s’appuie sur un ensemble de postulats qui soulignent, entre autres, que toute personne dispose de ressources et de forces lui permettant de surmonter les difficultés qu’elle éprouve. Cette approche en est une d’ouverture et d’empathie qui amène à être sensible à la souffrance de la personne qui vit une détresse suicidaire.

Elle met également l’accent sur la recherche de solutions plutôt que sur l’exploration en
profondeur de la situation problématique. Par exemple, l’intervenant peut aider la personne à élaborer une visualisation très détaillée de son avenir en se fixant des objectifs concrets et réalistes qu’elle peut atteindre progressivement en suivant ses progrès sur des échelles de changement. L’atteinte de ces objectifs devient un levier de changement pour aider la personne à résoudre ses difficultés plus aisément et plus rapidement.

Dans nos interventions, nous valorisons l’autonomie, l’autodétermination et l’appropriation du pouvoir (empowerment) en misant sur les forces de la personne et de son milieu. Ainsi, différentes stratégies visant à susciter des apprentissages et à développer les compétences
chez les personnes à risque de suicide et leurs proches sont mises de l’avant à SAM en vue de favoriser leur mieux-être.

Ces stratégies nous inspirent également dans les plans de formation et de supervision que nous élaborons pour nos partenaires, nos employés et nos bénévoles afin de favoriser le développement et la consolidation de leur expertise en prévention du suicide.

Notre organisation

Mathieu Bélanger
Président
PDG Parkour3, consultant Web

Gabrielle Brochu
Vice-présidente
Avocate, associée
Langlois avocats, S.E.N.C.R.L.

Marie-Pascale Fontaine Dulude
Trésorière
Comptable, Ordre des architectes du Québec

Élise Morissette
Secrétaire
Avocate

Fanny Bréart de Boisanger
Administratrice
Candidate au doctorat en psychologie communautaire
Université du Québec à Montréal

Raynald Fortier
Administrateur
Retraité

Jonathan Giguère
Administrateur
Spécialiste RH

Guy Leclerc
Administrateur
Cardiologue

Marie-Josée Girard
Administratrice
Candidate au Ph.D en psychologie communautaire

Marc Lafrance
Administrateur
Vice-président planification, architecture et gouvernance, Caisse de dépôt et placement Québec

Claudine Pelletier
Administratrice
Directrice adjointe, 1ère et 2e secondaire
Collège St-Jean-Vianney

Céline Sage
Administratrice
Directrice, ressources humaines
STM

Hélène Vézina
Administratrice
Directrice des communications – Tourisme Laval

Luc Vallerand
Directeur général
514 723-3594, poste 225

Anne-Marie Codaire
Coordonnatrice des services par intérim
514 723-3594, poste 237

Isabelle Piché
Coordonnatrice du développement philanthropique
et des communications
514 723-3594, poste 228

Yadviga Novik
Adjointe administrative et comptable
514 723-3594, poste 227

Martine Paquette
Adjointe administrative
514 723-3594, poste 221